Accueil

« Dans le paysage de la céramique des années 50, l’œuvre de Mado Jolain frappe par la modernité de sa démarche. On ne trouve chez elle ni nostalgie, ni goût du pittoresque. (...) Elle manifeste une préférence pour les formes simples, architecturées et travaillées, de telle sorte que les jeux subtils de l’ombre et de la lumière puissent s’y épanouir. »

Patrick Favardin et Karine Lacquemant

 

  • Homepage-2
  • homepage_expo15
  • Homepages
  • homepage2016
  • Homepage-1
  • homepage_expo6
  • Homepage
  • homepage20162